Le vrais coupable

Honi soit qui mal y pense !

 

OU EST LE VRAIS COUPABLE ?

1 – JURISDICTIO – AMIAR, prévenu par devant le Tribunal correctionnel de Montpellier en citation directe pour diffamation via mail et tractage le 16/03/2017, procèdure conduite pitoyablement par Me J.F REYNAUD, cette procédure sera annulée à l’audience du 16/11/2017  par le TC de Montpellier pour Dissimulation d’éléments sollicités près de l’IFAR par JURISDICTIO.

 

Nouvelle Procédure 2018….Nouveau support d’accusation …..Nouvel Avocat, pour la fraicheure sans doute !

Mais toujours dans le viseur un tentative de CONVERSANO de l’IFAR, à son habitude,  d’Escroquer même par le Droit ! 

 

2 – JURISDICTIO – AMIAR, prévenu par devant le Tribunal correctionnel de Montpellier en citation directe pour diffamation via le site de notre organisation WWW.JURISDICTIO.EU,  le 12/04/2018, procédure conduite par Me A. DIMEGLIO un nouvel arrivant dans cette aventure dont nous avons étalonné les compétences juridiques dans la mesure ou l’on protège un ESCROC.

Sans doute est-il intervenant pour quelques misérables heures à l’IFAR qui ne procurent aucune dimension honorifique ni glorieuse si ce n’est de prêter main fort à une bande d’ESCROC, cette procédure appelée le 12/04/2018  au TC de Montpellier, 1er Audience…. je l’ai faite annulé ! petite remise à Zéro pour des Zéros pointés  !

 

3 – JURISDICTIO – AMIAR, prévenu par devant le Tribunal correctionnel de Montpellier en citation directe pour diffamation via le site de notre organisation WWW.JURISDICTIO.EU,  le 27/09/2018, procèdure conduite par Me A. DIMEGLIO,

La consignation devra être de 45.000 € pour l’IFAR et 5.000 € pour Y. CONVERSANO et il devraonts peoduir des documents comptables et fiscales qui se refuse de produire depuis leur 1er citation du 16/0/2017 afin que des Escrocs se prévalent d’entamer une telle procédure à mon encontre.

 

Chef d’accusation: Diffamation

 

Encore et Encore !! Tels les hurlements d’une pucelle lors de sa première défloraison !

Que ne ferait il pas pour s’offrir une virginité professionnelle et sociale ! 

 

l’IFAR ne va jamais au bout de ses procédures sans doute engage-t-elle des sommes en consignations qu’elle ne souhaite pas perdre  !!!     Bien mal acquis ne profite jamais !  

 

Comment peut on conduire un centre de formation dans le domaine de la sécurité privé spécialité ARP, dire être en charge de l’initiation des stagiaires ARP aux procédures et ne pas être foutu de finaliser ses propres procédures !

Avec le recul, je comprend le 10/20 de Me DAVOISNE qui reflétait ses propres qualités et non les miennes …Mdrrr

 

Comment peut on se déclarer dirigeant d’un centre de Formation « IFAR » avec autant de lacunes, Administrative, Juridique et Technique, Science sans conscience n’est que ruine de l’âme !  un peu de culture pour votre ignorance mon ESCROC.

Des révélations dans le mémoire introductif du Président AMIAR sur pièces, L’exceptio veritatis pour le 2em fois

Un dépôt de Plainte avec constitution de partie civile est déposé par AMIAR, puisque le Procureur de Montpellier ne donne pas suite,

 

Pourquoi ???

Le bâtonnier de Montpellier aussi ne donne pas suite à ma saisine concernant le conseil de l’IFAR à la grande probité contestée, mais elle n’est pas nouvelle, cette solidarité indue, déjà côtoyée en 2014.

 

Pourquoi ???

Le Procureur Général de la cours d’Appel est interpellé au sujet du bâtonnier de Montpellier, en septembre 2017,

pas de suites….

Il semblerai que la Liberté d’expression et de communication soit réservée à certain pseudo notable ou devrais je dire connétable.