IFARGATE 34

Nos actions judiciaires engagées contre l' IFARGate

Un organisme de droit privé dispensateur de formation professionnelle continue depuis plus de 20 ans, relevant du Code du travail, du Code de la sécurité intérieur CSI, du Code de Déontologie des Activités de Sécurité Privées qui plus est de facto sous le contrôle du CNAPS notamment CNAPS Zone Sud et Sud-ouest ainsi que de la DLPAJ, qui en sont saisis depuis septembre 2016.

L’IFAR « Institut de Formation des Agents de Recherche » à Montpellier, hébergé par le GRETA un établissement public local d’enseignement lui-même sur le site du Premier Lycée public de l’Hérault, le lycée Jean MERMOZ, au fait des pratiques et des problématiques qui se déroulent en leur sein mais se bandent les yeux en contrepartie d’une location de deux salles de cours que l’IFAR leur paie.

Une légitimité que M AMIAR ancien stagiaire de l’IFAR et Président de JURISDICTIO, une Association hors du champs des activités de sécurité privée et de l’application du CSI, témoin et cible de pratiques d’un autre âge, conteste sans concession et s’en fait l’exégète, le frondeur de cette nébuleuse apocryphe, nommé l’IFAR et la CNDEP qui ont engendré l’ESARP une entité identique à l’IFAR sur Paris.

Mais une devise demeure en droit : Dura Lex scripta tamen pour tous ou pour personne, ce choix s’impose à tous.

L’IFAR et son Directeur pédagogique devront répondre de leurs actes crapuleux et d’Escroquerie ainsi que bien des organismes tel que le CNAPS Zone Sud et la CLAC Sud lesquels couvrent farouchement au mépris du Droit Français, le CNAPS Zone Sud se croit-il au-dessus de Tous ? Et peut-il imposer ses fantasmes aux acteurs de la société civile ???
En utilisant des manœuvres hasardeuses, ce qui sera démontré et le CNAPS Zone Sud sera assigné pour cela.